divers evenement Scientifique

1er Colloque International de RIGUEUR en Management, Innovation et Entrepreneuriat (MIE 2018)

@
@

1er Colloque International de RIGUEUR en Management, Innovation et Entrepreneuriat (MIE 2018)

Le laboratoire de recherche Research In Governance, Universal Entrepreneurship, Understanding Risks (RIGUEUR) ambitionne d’instaurer une tradition consistant à organiser annuellement une conférence internationale dédiée au Management, Innovation et Entrepreneuriat (MIE).

L’édition 2018 sera consacrée à la thématique de l’interdisciplinarité entre le management et les disciplines voisines. En effet, la recherche dans le domaine managérial a beaucoup évolué, empruntant des trajectoires multiformes, ce qui incite à réfléchir aux modalités de sa gouvernance, à reconnaître la contingence des configurations sociales, et à lever les frontières pour engager un dialogue ouvert à d’autres disciplines.

Si les complémentarités entre spécialités voisines sont évidentes telles que celles existantes entre le Management et l’Entrepreneuriat, ou encore entre le Management et la GRH, d’autres le sont beaucoup moins, comme c’est le cas des associations qui puissent exister entre le Management et la Sociologie, par exemple, ou encore entre le Management et la Psychanalyse. Les apports philosophiques et psychologiques en Management, quant à eux sont toujours sporadiques quoiqu’utiles.

Sortir des sentiers battus, s’ouvrir à des disciplines qui, en l’apparence sont lointaines, mais qui sont, en réalité, source de beaucoup de richesse pour les spécialistes en management ; tels sont les objectifs de ce colloque qui se veut être multidisciplinaire et ouvert aux disciplines du champ des sciences sociales.

Nous souhaitons que ce colloque permette de travailler sur les multi-niveaux : macro, méso, infra et intra et de valoriser la diversité des méthodes et des cadres théoriques en s’ouvrant sur d’autres disciplines pour élargir et enrichir les grilles de lecture déjà existantes. Le manager a aujourd’hui besoin de se libérer des aspects purement techniques liés à sa fonction et de percevoir les tâches qui lui sont assignées avec un regard différent et probablement plus intéressant.

Nous proposons les thématiques suivantes pour étoffer le débat autour de la complémentarité recherchée entre le management et les disciplines voisines. Les domaines de recherche à explorer comprennent mais ne se limitent pas aux axes suivants :

Management et Philosophie : « L’esprit du temps managérialiste semble ainsi être à l’écoute, voire à l’inclusion, d’une philosophie qui serait créatrice de sens et de valeurs » (Maizeray et al., 2016). L’apport de la philosophie pour le management est indéniable et certains concepts d’origine philosophique empruntés dans le domaine managérial tels que la spiritualité, le bien être, la rationalité, l’irrationnel, les émotions, le langage en sont des témoins. D’où la pertinence de poser la question suivante : Quelle est la portée organisationnelle d’une réflexion philosophique ?

Management et Sociologie : Les cadres critiques développés par les sociologues tels que Bourdieu, Giddens ou Habermas pour analyser les interactions sociales, représentent des potentialités intéressantes pour les sciences de gestion. Comprendre les phénomènes organisationnels à travers la mobilisation des théories sociales représente une aubaine pour les spécialistes en Management.
Quels sont les apports sociologiques dans le domaine organisationnel et en quoi la sociologie, notamment, critique permet-elle de faire avancer la recherche dans le domaine managérial ?


Management et Psychologie sociale : Etudier la personnalité du dirigeant ou encore la régulation émotionnelle sont des thématiques de plus en plus récurrentes en Management mais qui demeurent d’origine psychologique. La complémentarité entre les deux disciplines rend le management plus intégrateur et porteur de beaucoup de sens car comme le précise Herbert Simon « Je suis  un chercheur en sciences sociales avant d’être un économiste ou un psychologue et j’espère être un être humain avant toute autre chose » (1991, p.366).  Comment peut-on réaliser des synergies entre le Management et la Psychologie sociale ? et quel est le regard des psychologues quant aux phénomènes organisationnels ?

Management et Psychanalyse : L’éclairage Psychanalytique constitue actuellement une source enrichissante pour les théorisations et les pratiques managériales. A ce titre, l’existence de l’Institut de Psychanalyse et de Management (I.P&M) démontre bien que la complémentarité entre les deux disciplines est évidente. Cette association « a vocation à contribuer au développement de la recherche psychanalytique spécifiquement adaptée au champ du management des entreprises et des organisations. Elle questionne cette articulation entre le champ théorique ou clinique de la psychanalyse et le champ théorique ou d’intervention des sciences de gestion ». L’identité, le sens au travail, l’appartenance, la reconnaissance sont des concepts de poids en Management et qui trouvent des explications intéressantes dans la psychanalyse. Faudrait-il comprendre les phénomènes managériaux eu égard les champs inconscients dans l’organisation ? Comment devrons-nous procéder pour faire de la psychanalyse un allié stratégique pour la compréhension de la dynamique organisationnelle ?

Management et Economie : Les théories les plus répandues dans le monde managérial ont été élaborées par des économistes et depuis plusieurs thématiques témoignent de la richesse que peut engendrer l’association entre les deux disciplines. Le terme Economie des organisations démontre que les frontières entre l’économie et le management ne sont pas aussi étanches que cela puisse apparaître. Aujourd’hui, des thématiques telles que l’économie sociale et solidaire sont intéressantes à être traitées, notamment, dans ce colloque.
Management et Pédagogie : En s’inscrivant dans la lignée des travaux de la CME (critical Management Education), certains auteurs dénoncent la dimension fonctionnaliste, techniciste et managérialiste de l’enseignement du management. « Marqué par une perspective techniciste, focalisé sur la seule dimension instrumentale, articulé autour du transfert des « best practices » pour l’amélioration de la performance,
l’enseignement du management perpétuerait les systèmes de domination, très prégnants dans le monde des organisations » (Huault et Perret, 2011).

Ce colloque aura également pour objectif de s’interroger sur la pédagogie qui soit la plus appropriée pour enseigner le management avec les nouveaux défis qu’il soulève. A cet égard, plusieurs questions sont à envisager : Fallait-il intégrer des matières telles que la gestion des conflits ou la gestion en temps de crise dans le cursus d’un spécialiste en Management ? Quelle est la portée de la CME ? et quelles sont les modalités de son application ? Comment faire pour dénoncer la vision aseptisée et simpliste attribuées à l’enseignement du Management ?

Toutes les communications qui adoptent une vision interdisciplinaire sont à encourager qu’elles couvrent les domaines de la psychologie, la sociologie, l’économie, la philosophie, la psychanalyse ou encore l’entrepreneuriat, la GRH, et les méthodes quantitatives.

@

Articles en relation

Chargement....