@

Le projet « femme autonome », sera lancé ce jeudi 27 octobre 2016 par le biais d’une journée d’information et présentation qui se tiendra au Centre de formation professionnelle de la jeune fille rurale à Meknassy.
Financé par  la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH à travers son projet de Fonds pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes en Tunisie, ce projet consiste à encadrer 20 filles issues du Centre de Formation des Jeunes Filles Rurales de Meknassy, sur une période de 12 mois, dans le but de les former au métier du tissage. Ces dernières seront ensuite intégrées au sein d’une entreprise sociale et bien équipée pour l’innovation en tissage qui sera montée dans le cadre du projet. Celui-ci prévoit également la création d’un site web dynamique pour la commercialisation des produits artisanaux et des journées régionales pour l’innovation en tissage.  Le projet « femme autonome » vise ainsi à améliorer la situation socio-économique des jeunes femmes et filles artisanes issues du centre de formation des jeunes filles rurales de Meknassy.
A propos de l’association AFEK
AFEK est une association tunisienne de développement à but non lucratif, créée en 2012 et intervient dans la délégation de Meknassy dans le gouvernorat de Sidi Bouzid.
Ces principaux objectifs sont :

  • Contribuer à l’effort national de lutte contre le chômage des jeunes.
  • Participer à la promotion du processus de développement local.
  • Diffuser une culture de développement selon des nouvelles conceptions basées sur le respect de la citoyenneté et des droits de l’homme.

AFEK a réalisé depuis sa création des projets qui visent l’amélioration des sources de revenus des groupes-cible par le biais d’actions de formation (théorique et pratique) et  a monté plusieurs projets dans le but de contribuer à la promotion du rôle socio-économique des chercheurs d’emploi :

  • Projet RAPIP : financé par la GIZ et vise le conseil, l’accompagnement et le suivi des demandeurs d’emploi vers l’insertion professionnelle.
  • Projet « Femme autonome 0.1 » (phase plaidoyer) financé par MEPI : campagne de plaidoyer pour l’intégration des différents intervenants dans le secteur artisanal (public, privé et société civile)
  • Projet « Femme autonome  0.2″ financé par la coopération internationale allemande GIZ

Une équipe jeune a exécuté ces projets. L’équipe comporte deux conseillers et un formateur en insertion professionnelle ainsi que des jeunes diplômés bénévoles.
(D’après communiqué)

@

Articles en relation

/* */