@
Détails

Deux ans après l’entrée en vigueur de la loi 5 : Etat des lieux et perspectives

Conférence organisée par l’Ordre National des Avocats de Tunisie, Human Rights Watch et Avocats sans Frontières.
1er Juin 2018, Hôtel Africa, salle ZAMBEZE (5ème étage) à 10h.

Programme:
10h – 10h20 Maitre Ameur Meherzi, bâtonnier de l’Ordre National des Avocats Tunisiens : La loi n.5, deux ans après son entrée en vigueur : vers une nouvelle lecture de la loi.
10h20 – 10h30 Eric Goldstein, Directeur adjoint de la région MENA à Human Rights Watch : La loi n.5, une loi avant-gardiste dans la région MENA.
10h30 – 10h50 Amna Guellali, Directrice du bureau de Human Rights Watch en Tunisie : Présentation du rapport de Human Rights Watch « Comment ça, vous voulez un avocat ? » La nouvelle loi tunisienne sur la garde à vue, du texte à la réalité. Projection d’une vidéo avec témoignages d’anciens prévenus.
10h50– 11h15 : Selima Djait, Coordinatrice de projet à Avocats sans Frontières : Présentation du projet de ASF  » Protection des gardés à vue en Tunisie. Pour une meilleure application de la loi 5. »
11h15 – 12h Débat avec la salle

Pour plus d’informations, contactez
Selima Djait, Avocats Sans Frontières, tun-gp5@asf.be , +216-29839666
Amna Guellali: +216-53033079; guellaa@hrw.org. Twitter: @aguellaa

@

Articles en relation

Chargement....