divers evenement Politique

Le processus électoral en Tunisie: vers une consolidation démocr

@
@

Argumentaire
Après une période de monopartisme, plus ou moins intégral, la Tunisie connaît depuis 2011 une période de transition démocratique globale marquée par la création d’une instance indépendante en charge de tout le processus électoral. Cette instance indépendante a pour but l’organisation d’élections libres, transparentes et inclusives.
Les élections présidentielles et législatives de 2014 ont été une occasion pour montrer l’importance de cette instance puisqu’elle a garanti le droit d’accès à la justice électorale dans la mesure où elle reste le moyen adéquat apte à protéger les droits électoraux et à assurer l’acceptation des résultats. Cet aspect de la démocratisation a apporté à la Tunisie un changement politique substantiel puisqu’il a œuvré à l’instauration du multipartisme ainsi que le pluralisme politique. Mais il s’avère essentiel de rappeler à chaque étape de ce processus que la condition sine qua non de la réussite de la transition démocratique est la participation des acteurs de la société civile.

En effet, la société civile contribue à la rotation des élites, assure une fonction socio-éducative et participe fortement à la consolidation du processus démocratique nouvellement initié. De surcroît, la société civile, acteur politique légitime, a une grande influence lors des phases de transitions politiques grâce à ses capacités mobilisatrices.
L’inclusion des jeunes dans la vie politique par leur participation active au cycle électoral pourrait par ailleurs accélérer la dynamique de démocratisation parce que ces derniers ne se sentiraient pas frustrés. Cette participation doit être significative et efficace; allant au-delà des gestes symboliques. Au fait les jeunes qui participent activement à leur communauté très tôt sont susceptibles de devenir des citoyens et des électeurs engagés.

Vendredi 20 septembre 2019
09.00h – 09.45 h Inscription

09.45h – 10.00 h Session d’ouverture

Mme Hayet Doghri,
Présidente
Forum de l’Académie Politique

Dr. Holger Dix,
Représentant résident
Konrad-Adenauer-Stiftung – KAS Tunisie

10.00 – 12.15 h
Modérateur de la journée d’étude
M. Abbès Mohsen,
Président de l’Amicale des Gouverneurs,
Ancien Gouverneur – Président du District de Tunis, Directeur Général des Collectivités Locales; ancien Maire – Président du Conseil Municipal de la ville de Tunis et Cheikh de la Médina
Membre du conseil scientifique du FOAP

« Démocratie, stabilité et consolidation»
Dr. Habib Guiza,
S G de la Confédération Générale Tunisienne du Travail
( CGTT)

« Rôle de la Société civile dans la consolidation démocratique ».
Mme Anouare Mnasri,
Juge au tribunal administratif
Membre de la Ligue des Electrices Tunisiennes (LET)
Membre du conseil scientifique du FOAP

« Améliorer la participation politique des jeunes à travers tout le cycle électoral ».
M. Mohamed Marzouk,
Président
Réseau MORAKIBOUN

Débat

12.15 h Pause-café

@

Articles en relation

Chargement....