@

Réalisateurs en Portraits 2016
Pour les 50 ans des Journées Cinématographiques de Carthage, Slown et l’Association des Réalisateurs de Films Tunisiens vous propose une Edition Best off de la série d’exposition de photographie « RÉALISATEURS EN PORTRAITS ».
C’est en 2013 dans les locaux de l’ARFT (Association des Réalisateurs de Films Tunisiens) que l’idée de « réalisateur en portraits » émerge : faire une exposition pour immortaliser les réalisateurs tunisiens en photo. Pour ce faire ils demandent à Slown, Photographe et portraitiste Tunisien, d’imaginer le concept et d’aller se frotter aux colosses du cinéma. Il imagine alors la façon de révéler l’aura du réalisateur, dépassant le portrait classique, à la recherche de la stature et de l’atmosphère du metteur en scène. Après trois éditions qui ont fait le tour de Tunis et une version parisienne, « Réalisateurs en Portraits » est de retour pour sa quatrième année, avec une Edition best off avec comme toujours des jeunes talents et de grands noms chaqu’un baigné dans son univers pour une expérience unique comme à chaque fois.
Slown
Photographe Surréaliste, enfant du pop art ou encore progéniture d’un mélange du genre. Slown rentre en Tunisie après des études au Canada et enchaîne par une série d’expo : « Réalisateurs en portraits » un travail qui s’est étalé en trois éditions entre Tunis et Paris, des expositions collectives telle que le Salon d’Automne de Tunis, les Rencontres internationales de la photographie de Ghar el Melh, M’ode l’expo de la Fashion Week de Tunis … En 2015 qu’il propose à la gallérie de l’institut Français de Tunisie une exposition personnel « Ma Tunisianité » une relecture de l’identité national a travers le prisme de la Photo Fiction . Sans oublier son amour pour le cinéma qui se concrétise avec la réalisation de son premier court métrage « Le Temps, La Mort et Moi » nominé dans plusieurs festivals entre Tunis, Alger, Nice et Paris.

@

Articles en relation

/* */