Accueil » Blog » une rencontre-débat sous le thème : “Contexte géopolitique : quel avenir pour le Maghreb ? “
All evenements Culture Politique

une rencontre-débat sous le thème : “Contexte géopolitique : quel avenir pour le Maghreb ? “

@
@

 Le Forum de l’Académie Politique (FOAP) et Konrad Adenauer Stiftung (KAS) ont le plaisir de vous convier à participer à la rencontre débat :

Contexte géopolitique : quel avenir pour le Maghreb ?

A Tunis, le 14 septembre 2021 Description : 🗓

Conformément aux protocoles sanitaires, nous vous prions de bien vouloir remplir le formulaire d’inscription, cliquez sur le lien ci-dessous Description : ⬇️

https://docs.google.com/…/1FAIpQLScGfTmJ7og…/viewform…

Argumentaire
En 1989, les cinq pays du Maghreb à savoir la Tunisie, l’Algérie, la Libye, le Maroc et la Mauritanie, avaient établi l’Union du Maghreb arabe afin de promouvoir la coopération et l’intégration de ces pays de l’Afrique du nord. Plus de trente ans plus tard une question fondamentale s’impose : est-il encore avantageux pour le Maghreb de trouver sa propre voie vers un avenir économique davantage intégré ?
Les pays du Maghreb partagent une histoire, une culture et des langues. Ils sont situés stratégiquement entre, au nord, les économies avancées d’Europe et, au sud, les économies à fort potentiel d’Afrique subsaharienne. Aussi diverses soient-elles, les économies de ces pays font face au même défi : offrir des opportunités à chacun.
De par la structure de leurs échanges extérieurs, polarisés pour des raisons historiques et économiques sur l’Europe, le retard dans l’édification de l’Union du Maghreb arabe empêche une mutualisation des efforts et des moyens tout en générant un manque à gagner substantiel en termes de mobilisation du potentiel de coopération entre les pays maghrébins et les pays d’Afrique subsaharienne.
De ce fait et face à l’absence d’intégration économique maghrébine ainsi que la faiblesse des échanges commerciaux entre les pays de la région, les nouvelles puissances économiques et financières ont commencé à regarder de plus près le Maghreb comme l’Allemagne, la Turquie, le Qatar, les Emirats Arabes Unis et la Chine.
Donc sans intégration économique régionale, sans politique commune et sans cohérence régionale dans leurs choix stratégiques, les pays maghrébins se fragilisent eux- mêmes et hypothèquent leur avenir.
Certes ces pays ne connaissent pas de guerre entre eux, mais ils ne sont pas pour autant en paix. Sur un fond de rivalité stratégique entre l’Algérie et le Maroc, des conflits interétatiques et intra étatiques ainsi que l’impact de l’extrémisme islamique, entraînant une militarisation persistante et un état d’alerte antiterroriste permanent.
La géopolitique du Maghreb ne pouvant être appréhendée de façon globale, elle peut se définir comme éclatée. Du fait de cet éclatement, le Maghreb est-il un véritable acteur de sa propre région ?ProgrammeMardi 14 septembre 2021
09.15 – 10.00 h Inscription10.00 – 12.30 h Session d’ouvertureMme Hayet Doghri,
Présidente,
Forum de l’Académie Politique
Membre du conseil scientifique du FOAPPr. Dr. Mohamed-El Aziz Ben Achour,
Historien, ancien directeur de l’Institut supérieur d’histoire de la Tunisie contemporaine,
Ancien directeur général de l’ALECSO,
Ancien Ministre de la Culture et de la sauvegarde du patrimoine,
Membre du conseil scientifique du FOAPDr. Malte Gaier,
Représentant résident
Konrad-Adenauer-Stiftung – KAS TunisieIntervenants
M. Aymen Boughanmi,
Chercheur spécialisé dans les affaires politiques et dans l’histoire de l’économie
Maître assistant, de civilisation britannique et américaine10.45 – 12.30 h Débat

@

Articles en relation